​Étude sur la Migration des Oies Blanches


À chaque année, l'automne venue, elles sont des milliers à faire une halte de quelques semaines au Réservoir Beaudet dans la ville de Victoriaville (Québec, Canada). 


Elles arrivent par centaines.  Plus le temps avance, plus elles sont nombreuses à leur arrivée à la pénombre et il vient un temps où elles sont si nombreuses qu'elles doivent effectuer des descentes en vrilles, digne des prouesses de pilote acrobatique, pour ne pas se frapper les unes contre les autres en voulant se poser sur le lac.  Malheureusement, il peut arriver que quelques oies se blessent (ailes) ce qui sera fatal si elles ne guérissent pas de façon naturelle, car elles ne pourront pas entreprendre leur long voyage vers la Caroline du sud.  

La grande migration des oies blanches

Observations des oies blanches et prise de données

Zoologistes Sans Frontières